mardi 7 avril 2009

A travers la blogosphère #2


Les hommages à la figure du président Habib Bourguiba n'ont pas manqué dans la blogosphère à l'occasion du neuvième anniversaire de sa mort rappelant la vision moderniste de Bourguiba qui a émancipé la femme, généralisé l'éducation et contribué à la construction d'un Etat moderne.

Sahbi Yahiaoui's Bloggin' a rappelé le "courage et son grand sens politique" de l'homme qui a "bravé les traditions et les pensées rétrogrades qui sévissaient à l'époque" tandis que Massir remerciait le "combattant suprême" pour "ce qu'il a fait pour la femme" en affichant sur son blog une longue vidéo compilant les reportages télévisés de médias internationaux à l'occasion de la mort de l'ancien président. Bons baisers de Tunisie reprend sur son blog une lettre – publiée dans le quotidien tunisien Assabah - de Bourguiba à son fils envoyée pendant une tournée effectuée au Moyen-Orient en 1946, deux années avant la création de l'Eta d'Israël, où il décrivait la "lutte" des deux camps annonçant la "difficile gestation d'un nouveau monde" et exprimant son désir de visiter la Turquie pour étudier la "révolution kémelienne" qui a eu un impact important sur le Moyen-Orient tout en étant "peu connue" au Maghreb. Une note critique est venue relativiser l'hommage de la blogosphère à Bourguiba dans le blog Un œil sur la planète qui, tout en rappelant les mérités du "premier président" de la Tunisie s'est interrogé à propos du "fossé énorme" qui sépare ses supporters et ses détracteurs, s'est essayé à une analyse critique de son parcours politique. Le blogueur conclut que Bourguiba est une "un homme politique dont on peut être fier" ce qui "ne nous empêche pas de remettre en cause certaines de ses actions".

Sahbi Yahiaoui's Bloggin'  http://sahbiyahiaoui.blogspot.com
Massir  http://massir.blogs.psychologies.com/mon_massir/
Bons baisers de Tunisie http://bons-baisers-de-tunisie.blogspot.com
Un œil sur la planète http://telestlemonde.blogspot.com

Décidément, Sida et morale religieuse ne font pas bon ménage.

L'Eglise catholique n'est pas la seule à prôner la chasteté pour lutter contre le Sida, Pensées d'un ancien musulman et Arabasta invoquant dans un ton provocateur la responsabilité de la "laïcité de l'Etat" dans la propagation du virus ont dénoncé, parfois en des termes très vigoureux et parfois polémiques, le discours moralisteur d'un médecin tunisien à la retraite sur le Sida. Dans ses propos, rapportés par le portail Gnet.tn et surtout illustrés par une vidéo sur Internet, l'ancien médecin cite pêle-mêle l'"ouverture de la société tunisienne aux comportements prévalant dans d'autres pays", la maîtrise par les jeunes "des moyens de communication moderne" qui conduit à la "banalisation et à la commercialisation du sexe", ainsi que le "recul de l'âge du mariage" et "le prolongement du célibat" comme des facteurs favorisant la contamination par le virus en Tunisie. Il abonde en prêchant auprès d'un auditoire d'étudiantes que "le sexe en dehors du cadre de la loi, c'est-à-dire le mariage" est "interdit" et n'est pas "acceptable religieusement, légalement et socialement" et que les parents ont pour rôle de "ne pas accepter cette pratique" et de la "critiquer".

Pensées d'un ancien musulman http://exmouslem.blogspot.com
Arabasta http://arabasta1.blogspot.com
Les propos de l'ancien médecin rapportés par Gnet.tn http://www.gnet.tn/temps-fort/celibat-toxicomanie-et-prejuges-attention-danger-/id-menu-325.html
La vidéo du discours de l'ancien médecin tenu aux étudiantes http://www.wat.tv/video/dr-farouk-ben-mansour-1d5cb_1d4yu_.html
  
Hédi Ben Smail

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire