mardi 29 juin 2010

Menace fantôme sur l'Internet en Tunisie ?

Décidément, les internautes tunisiens ne sont pas au bout de leurs peines. Après la campagne de censure massive opérée par Ammar 404, le brouillage de Skype par quelque force obscure non encore identifiée - puis son rétablissement depuis quelques jours, voilà qu’une nouvelle menace tout aussi mystérieuse plane en ce moment sur l’Internet en Tunisie.
Tout a commencé par des alertes postées sur Twitter, le célèbre site de microblogging. Des internautes tunisiens commencent à parler d’actions récurrentes de phishing contre Gmail, le service de messagerie de Google, utilisé par des milliers d’internautes en Tunisie. Le Phishing ou Hameçonnage est une pratique courante dans le monde des hackers (pirates informatiques) malententionnés qui l’utilisent pour subtiliser, souvent à des particuliers, les paramètres d’accès à leurs comptes bancaires privés et procéder par exemple à des transferts de fonds frauduleux. Appliqué à l’Internet, ce principe permet notamment de pirater des comptes de messagerie, de réseaux sociaux comme Facebook... pour en prendre le contrôle et éventuellement détruire leur contenu. 

Intrigué par la régularité de ces attaques, Slim Amamou a mené l’enquête. Ce jeune informaticien, “connu pour ses prises de posi­tion contre la cen­sure de l’internet” et l’un des initiateurs de l’action contre la censure du 22 mai dernier s’est vite rendu compte que les internautes qui tentent d’accéder à leur compte de messagerie Gmail se voient déroutés vers “un faux site Gmail des­tiné à récu­pé­rer le mot de passe de ses vic­times afin de pira­ter leur compte mail”. 

Selon Slim Amamou, “pour réaliser une telle opération, il faut un contrôle total du réseau en Tunisie, des câbles jusqu’au protocole HTTP (NDLR. Protocole d’accès au Web)”. L’idée “serait donc de bloquer l’accès sécurisé à Gmail afin que les Tunisiens soient obligés d’y accéder en mode non sécurisé (et ainsi) de les détourner vers une machine faisant tourner (ce) faux Gmail (...).” S. Amamou affirme même avoir la preuve que “cette opération dure depuis des mois (...) voire “plusieurs années”. Et conseille aux internautes “de changer leurs mots de passe.”

Gmail n’est pas le seul à subir cette menace fantôme. Facebook, le premier réseau social en Tunisie, Hotmail, la messagerie de Microsoft ou encore Yahoo! seraient aussi la cible d’attaques similaires toujours selon le même mode opératoire.

Notre jeune informaticien avisé dit ne pas accuser “une agence gou­ver­ne­men­tale tuni­sienne ou l’armée “ d’être l’auteur de ces actions malveillantes. Il formule plutôt l’hypothèse d’une action de “la CIA” puisque la loi américaine oblige les constructeurs informatiques américains qui fournissent l’infrastructure utilisée par notre pays à leur dévoiler les “portes d’accès” à leurs systèmes. Poursuivant son raisonnement hypothétique, Amamou n’exclut pas non plus une intervention de feu le KGB, de la DST ou du FBI...

En attendant qu’une action énergique soit prise par les autorités compétentes pour protéger nos internautes contre ces mystérieuses attaques étrangères, nous vous conseillons de ne pas répondre à des messages vous demandant de communiquer vos mots de passe et suggérons vivement aux possesseurs de comptes de messagerie Gmail de les sécuriser selon la procédure proposée par Google.

Hédi Ben Smaïl  

Attariq Al Jadid du 3 au 9 juillet 2010


Sources 
Opération massive de phising sur Gmail en Tunisie
http://fr.readwriteweb.com/2010/06/29/nouveautes/opration-massive-de-phising-sur-gmail-en-tunisie/


Phishing massif contre les webmails en Tunisie
http://www.pcinpact.com/actu/news/57959-attaques-phishing-tunisie-gmail-hotmail-facebook.htm


Procédure de sécurisation d’un compte de messagerie Gmail
http://www.commentcamarche.net/faq/17815-securiser-gmail


Crédit photo
http://dimension6.wordpress.com/2009/12/06/noir-is-the-new-black/

jeudi 24 juin 2010

Les échos de l'Eco (26 juin 2010)

Tunisie Télécom rachète Topnet

L'opérateur historique des télécommunications en Tunisie vient d'officialiser le rachat de Topnet, le leader local des services Internet avec 47% du marché Grand public. Cette acquisition stratégique permet à Tunisie Télécom de devenir de fait un opérateur universel de télécommunications puisqu'il dispose désormais d'une offre de services Internet qui vient s'ajouter à la téléphonie fixe et mobile qu'il commercialise déjà. C'est surtout une réponse de taille à l'arrivée d'Orange Tunisie qui compte lancer son offre de téléphonie fixe au plus tard avant la fin de l'année et ses services Internet début 2011. L'autre acteur du marché, Tunisiana n'est pas resté les bras croisés et cherche désespérément son FAI pour affronter une concurrence qui s'annonce rude dans les prochains mois.

Les détails de la transaction, devenue un secret de polichinelle avant son officialisation par la commission de restructuration des entreprises publiques, n'ont pas été révélés. On sait seulement que Topnet a été entièrement cédé à Tunisie Télécom - contrairement à des informations qui faisaient état de la cession de 65% uniquement de son capital - et que l'entreprise a été valorisée à 33 millions de DT par les opérateurs qui ont piloté l'opération. Son jeune président-fondateur, Mehdi Khémiri, a cédé sa place à Fériel Béji, ex-directrice de l'ATI, une vieille connaissance du secteur et se consacrera désormais à la création d'un fonds d'investissement dans le secteur des technologies de l'information.

Du côté de l'utilisateur, des indiscrétions laissent penser qu'une facture unique affichant des tarifs revus à la baisse sera désormais adressée aux abonnés de Topnet.

http://www.tekiano.com/phone/operateurs/1-1-2303/tunisie-telecom-rachete-topnet-quid-des-autres-.html
http://www.tunisiehautdebit.com/index.php?option=com_content&view=article&id=673
http://www.businessnews.com.tn/BN/BN-lirearticle.asp?id=1089829
http://www.businessnews.com.tn/BN/BN-lirearticle.asp?id=1090220


Deux nouvelles radios privées avant la fin de l'année


Mosaïque FM risque bientôt de voir son leadership contesté. Deux nouvelles radions privées verront le jour en Tunisie, vraisemblablement avant la fin de l'année. L'une d'elles, à vocation généraliste, se prépare activement à un lancement prévu à l'occasion du mois de Ramadan. Elle est promue par Cyrine Ben Ali (Planet Tunisie), le groupe Bayahi (aluminium, grand distribution) et Chakib Nouira. La deuxième radio serait l'œuvre du duo Naoufel Ben Rayana, fondateur du site d'informations boursières Tustex, et Mourad Gueddiche. Sa programmation serait essentiellement basée sur l'information économique.

Mosaique FM ne compte pas se laisser intimider par l'arrivée imminente de ces deux concurrents et fourbit ses armes pour sauvegarde le juteux marché publicitaire dont elle est actuellement le principal bénéficiaire. L'extension de sa zone de couverture et une campagne de massive de recrutements sont actuellement en cours pour renforcer sa présence sur le marché.

http://www.kapitalis.com/kanal/61-medias/470-tunisie-la-guerre-des-radios-aura-lieu-.html
http://www.kapitalis.com/rekrut/476-tunisie-la-radio-de-cyrine-ben-ali-recrute.html
http://www.kapitalis.com/kanal/61-medias/412-tunisie-la-radio-de-cyrine-ben-ali-commencerait-a-emettre-le-premier-jour-du-ramadan.html
http://www.kapitalis.com/kapital/35-entreprise/387-tunisie-gueddiche-et-ben-rayana-creent-maghreb-productions-a-communications.html
http://www.kapitalis.com/kanal/61-medias/496-tunisie-deuxieme-contre-attaque-de-mosaique-fm.html


Hédi Ben Smail