samedi 10 juillet 2010

Les échos de l'Eco (du 10 juillet 2010)

15% de la population tunisienne sur Facebook

Le succès du premier réseau social en Tunisie est une réalité tangible parfaitement traduite par les chiffres. Selon Webmanagercenter.com, au 20 juin 2010, plus d'un million 500 mille de nos concitoyens sont des utilisateurs de Facebook. Ce sont en effet plus de la moitié de nos internautes qui s'expriment sur ce réseau social dont une écrasante majorité (87%) de jeunes entre 14 et 34 ans. La "République de Facebook", cet immense espace virtuel que certains espèrent l'expression d'une citoyenneté perdue, serait-elle bientôt une réalité ?

Le paiement par GSM opérationnel depuis début juillet 2010

C'est le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie lui-même qui l’a annoncé le 23 juin 2010 lors d'une conférence de presse. Le paiement par GSM est désormais possible en Tunisie depuis le début du mois courant. Au menu, selon le gouverneur de la BCT, les courses de taxi et les achats dans les grandes surfaces. Le système qui commencera par les factures des opérateurs téléphoniques et Internet, concernera aussi celles des services essentiels (eau, électricité) pour s'étendre par la suite aux achats faits chez l'épicier du coin. Plusieurs solutions de paiement étaient évoquées. Le mDinar promu par Tunisiana et qui tarde à voir le jour. Lle futur Orange Money, la solution de référence d'Orange en Afrique. Ou encore le Mobi-Dinar, la solution conjointe de Tunisie Télécom et de la Poste tunisienne. Finalement, c’est la solution Mobile Payement  apportée par Monétique Tunisie qui a été retenue et qui a déjà trouvé ses détracteurs sur Facebook. Gratuit jusqu’à fin 2010 (sans commission), le paiement par GSM ne concerne pour le moment que les abonnés de Tunisie Télécom et Tunisiana.

Canal+ bientôt de retour en Tunisie

La disparition de Canal+ Horizons du paysage audiovisuel tunisien n’était qu’un au revoir. Sa grande soeur Canal+ annonce son arrivée en Tunisie avec une offre étoffée dans l’espoir de reconquérir ses abonnés perdus. Après plusieurs mois d’études et de tractations, “Le bouquet de Canal+”, déjà disponible depuis quelques mois en Algérie et au Maroc, sera visible, à partir d’octobre prochain, sur le satellite Badr de Arabasat. L’abonnement, qui sera commercialisé via des cartes prépayée de 6 ou 12 mois, coûtera 20D par mois. C’est Slim Chiboub, homme d’affaires tunisien et ex-président de l’Espérance sportive de Tunis, qui resprésentera la chaîne cryptée en Tunisie. Les prix proposés auraient été spécialement adaptés au marché tunisien notamment pour contrecarrer le diffusion de manière partagée selon la technologie du sharing de bouquets satellitaires européens (CanalSatellite, Sky Italia...) et moyen-orientaux (Al Jazeera Sport, Showtime...). Dans ce même dessein, on parle même d’une offre couplée avec le bouquet d’Al Jazeera Sport.

L’offre comprend 35 chaînes thématiques allant du cinéma (expurgé des films X) au sport en passant par l’information, le documentaire et la jeunesse. Les tunisiens retrouveront toutes les chaînes publiques françaises mais sans TF1 et M6 ainsi que les chaînes d’information continue iTélé et LCI.

L’arrivée de Canal+ en Tunisie coincide avec l’arrêt en novembre 2011 pour des raisons techniques de la diffusion analogique des chaînes nationales françaises (TF1, les chaînes de France Télévisions, M6) qui signera ainsi la disparition des derniers signes visibles de la francophonie en Tunisie. Le peu de téléspectateurs tunisiens qui appréciaient encore ces images venues de France devront désormais payer pour garder le contact avec la culture du pays de Marianne.

Hédi Ben Smaïl